Fwimpact.net » Impacts administratives » Est-ce qu’il y a des frais d’entrée pour une assurance vie ?

Est-ce qu’il y a des frais d’entrée pour une assurance vie ?

Encore appelés frais de versement ou encore droits d’entrée, les frais d’entrée correspondent à une commission directement prélevée sur le montant des sommes déposées sur un contrat d’assurance vie. En général, ils servent à rémunérer le distributeur du contrat d’assurance vie et peuvent de ce fait s’ajouter à des frais d’ouverture de dossier.

Les frais d’entrée en assurance vie, comment ça fonctionne ?

Les frais d’entrée sont généralement calculés par l’application d’un pourcentage de 1 à 5 % sur la somme versée. Ils sont destinés à couvrir les frais d’acquisition du contrat (c’est-à-dire la rémunération du réseau de vente) ainsi que les frais d’ouverture de dossier, d’établissement de contrat et d’encaissement de première prime.

Concernant les contrats de groupe ouverts, on parle également des frais d’adhésion au groupe. Ces derniers peuvent s’élever jusqu’à 45 euros et sont prélevés sur la première prime (c’est-à-dire le premier versement). Les frais d’entrée assurance vie sont en majeure partie, reversés à la personne qui s’est occupée de finaliser l’adhésion d’un tiers au contrat.

On parle ici, selon le code des assurances, de “l’intermédiaire d’assurance” et selon les assureurs, de “l’apporteur” (peu importe qu’il soit courtier, salarié, conseillé d’agence bancaire ou agent général). Ce dernier est en effet rémunéré par le versement d’une commission sur le contrat souscrit. En principe, il devrait faire part de cette commission au tiers pour qui il a souscrit à un contrat d’assurance vie.

Dans la plupart des cas, l’apporteur touchera aussi une quote-part annuelle des frais de gestion, comme rémunération en plus. Il faut signaler que pour réaliser ces quotas, l’apporteur sera susceptible de réduire sa commission, plutôt que de perdre ses clients. Puisque les quotes-parts sont plus élevées sur les contrats en unités de compte, il aura tendance à pousser les particuliers à investir sur ce type de contrat.

Les frais d’entrée en assurance vie : comment les négocier ?

Aujourd’hui, il est devenu plus que nécessaire de négocier les frais liés au contrat d’assurance vie et particulièrement les frais d’entrée. En effet, les frais d’entrée influent directement sur le montant de la somme réellement investie. Il est donc de votre intérêt de les réduire ou alors, de les supprimer. Plusieurs facteurs peuvent influencer la baisse des frais d’entrée :

  • Le montant du versement effectué

En principe, plus le montant de votre versement est élevé, plus le pourcentage de frais qui lui sera applicable aura tendance à baisser.

  • L’engagement à un versement régulier

Si vous optez pour des versements réguliers, n’hésitez pas à négocier des frais d’entrée réduits sur chacun des versements.

  • L’ancienneté de la relation client

Faites ressortir votre ancienneté et votre fidélité pour pousser l’assureur à faire un geste commercial en votre faveur.

  • La qualité du profil client

Si votre antériorité n’est pas déterminante, mettez en avant vos atouts. Il peut par exemple s’agir de votre jeunesse (votre contrat pourra ainsi être conservé plus longtemps).

  • La concurrence existante sur le marché de l’assurance vie

Parlez des offres des concurrents lors de votre négociation et faites ressortir leurs avantages.

  • L’ouverture de plusieurs contrats

En plus de l’ouverture de votre contrat, parlez de la possibilité d’ouverture d’un ou plusieurs autres contrats au nom de vos enfants par exemple.

Ces facteurs pourront pousser le professionnel chargé de l’attribution du contrat d’assurance vie à faire un geste commercial.